•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le devoir de prendre des vacances

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

Le devoir de prendre des vacances

Audio fil du mercredi 20 juin 2018
Un homme étendu au bord de l'eau sur le sable d'une plage

Arriver à décrocher en vacances

Photo : iStock

Le chroniqueur Simon Jodoin livre un plaidoyer pour les vacances : « Non seulement on a le droit de prendre des vacances, mais on en a presque le devoir. »

Le chroniqueur déplore que, dans les sociétés occidentales, on ne mesure l'efficacité que par le fait d'être constamment occupé. « On dirait qu’il y a comme tout un état d’esprit où notre vision du monde repose uniquement sur l’organisation du travail », dit-il.

Le dépassement de soi, c’est devenu synonyme de faire 80 heures par semaine, et même de s’en vanter.

Simon Jodoin, chroniqueur

Il mentionne un éditorialiste français qui souligne que les vacances ne sont plus seulement un temps pour se reposer, mais qu'elles sont devenues un temps pour s’accomplir, voyager, se cultiver, approfondir ses passions. « C’est vraiment intéressant de constater que les vacances sont corollaires à un accomplissement », affirme Simon Jodoin.

C'est pourquoi il souhaite que les Québécois se mettent à valoriser l'idée de prendre du temps pour soi et à mesurer leur efficacité selon leur capacité de s'arrêter et de se reposer.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi