Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Le 15-18
Audio fil du lundi 21 mai 2018

Spectacle annulé à Santa Teresa : les festivaliers seront remboursés

Publié le

Le rappeur américain Lil Uzi Vert a annulé le concert qu'il devait donner le 20 mai 2018, en soirée, lors du festival Santa Teresa.
Le rappeur américain Lil Uzi Vert a annulé le concert qu'il devait donner le 20 mai 2018, en soirée, lors du festival Santa Teresa.   Photo : Associated Press / Scott Roth

Les personnes qui ont acheté un billet, au coût de 50 $, pour le spectacle du rappeur américain Lil Uzi Vert ont jusqu'au 1er juin pour contacter les organisateurs du festival afin de demander un remboursement.

Les festivaliers qui ont acheté un laissez-passer et qui souhaitent être eux aussi remboursés peuvent contacter les organisateurs. « Tout le monde peut communiquer avec nous par courriel, et nous traitons les demandes au fur et à mesure », indique le fondateur et directeur de la programmation, Julien Aidelbaum. « C’est sûr que nous voulons que l’expérience festivalière soit bonne, nous faisons ça pour notre public », ajoute-t-il.

Il affirme être en discussion avec Lil Uzi Vert, mais ne précise pas si l’artiste recevra tout de même son cachet.

Les organisateurs de Santa Teresa ont été vivement critiqués pour la gestion de cette annulation, notamment pour avoir tardé avant d’avertir les festivaliers. Julien Aidelbaum tient à donner sa version des faits : Lil Uzi Vert est arrivé à l’aéroport une heure et demie avant le début du spectacle et s’est fait refuser l’entrée au pays. « Au moment où l'on a su ça, on a travaillé pour préserver le spectacle, mais on a dû tirer la plogue en fin de journée », explique le directeur de la programmation.

Il y a toujours un risque, peu importe l’artiste.

Julien Aidelbaum, fondateur et directeur de la programmation du festival Santa Teresa

Accès refusé

Des festivaliers ayant acheté un laissez-passer se sont vu refuser l’accès à certains spectacles en raison du manque de place. « Le pari qu’on prend, c’est qu’on programme des cases horaires, et l'on se dit que les gens ont la possibilité de sauter d’un spectacle à un autre », explique Julien Aidelbaum.

Il affirme que l’événement a été victime de la météo, la pluie ayant poussé plusieurs festivaliers à trouver une place à l’intérieur : « On s’est ramassés avec un flot de gens qui souhaitaient entrer dans différentes salles en même temps. Somme toute, ça s'est bien passé, tout le monde a pu voir des spectacles. Il y avait quand même 80 artistes en prestation un peu partout. »

Une troisième programmation « encore plus intéressante »

« On est sûrs et certains de revenir en 2019 avec une formule encore plus intéressante », affirme Julien Aidelbaum. Il concède qu’il y a toujours moyen de s'améliorer et espère pouvoir corriger les lacunes rencontrées cette année.

Il se dit toutefois très satisfait du déroulement de l’événement. « On voyait des sourires partout, dit-il. On regarde les commentaires sur Internet et il y a beaucoup de gens qui sont contents de ce qui s'est passé en fin de semaine. »

Chargement en cours