Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

L'animateur Martin Labrosse
Audio fil du lundi 16 avril 2018

Cycliste frôlé par un autobus : il est temps de régler la question du partage de la route

Publié le

Des cyclistes reprennent leur route à partir d'un sas vélo, aux côtés d'un autobus de la STM et d'une voiture, à une intersection de Montréal.
Des cyclistes, un autobus de la STM et une voiture à une intersection de Montréal.   Photo : Radio-Canada / Charles Contant

« On a tous des efforts à faire, autant les cyclistes que les automobilistes », affirme le chroniqueur municipal Marc-André Carignan.

« On s’entend qu’on ne peut pas mettre des pistes cyclables partout et isoler les véhicules, il y a toujours des zones où la cohabitation sera requise », ajoute-t-il.

Il croit que le cycliste qui a été frôlé par un autobus de la Société des transports Montréal (STM) et qui a filmé son altercation avec le chauffeur a bien fait de diffuser la vidéo.

Marc-André Carignan dit avoir été frappé par la condescendance du chauffeur : « Ce qui est d’autant plus symbolique, c’est que c’est un chauffeur de la Société des transports de Montréal. C’est son rôle au quotidien d’être un chauffeur professionnel, d’emmener les gens du point A au point B. Il doit connaître et respecter le Code de la sécurité routière de façon exemplaire. »

Marc-André Carignan souligne néanmoins que ce chauffeur de la STM représente la pensée de bien gens, d’où l’importance de s'entendre une bonne fois pour toutes sur la meilleure façon d'assurer la cohabitation entre les vélos et les autres véhicules.

Chargement en cours