Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Audio fil du jeudi 31 août 2017

Comment différencier un crime d'un crime haineux?

Publié le

La haine envers des groupes religieux est le deuxième motif de crimes haineux au Canada, après les motifs raciaux.
La haine envers des groupes religieux est le deuxième motif de crimes haineux au Canada, après les motifs raciaux.   Photo : iStock

La différence entre un crime et un crime haineux passe par le mobile, assure la juge à la retraite Suzanne Coupal. « Si vous faites un crime dans un contexte raciste, ce sera un critère qui fera que votre sentence sera plus importante si vous êtes déclaré coupable. »

Avant d’être un acte haineux, c’est d’abord un acte criminel, précise Suzanne Coupal. Si l’on peut prouver que le mobile du crime est lié au racisme ou à la haine, ou qu'il incite à la haine, la sentence sera plus importante.

Par exemple, un graffiti est un méfait parce que vous n’avez pas la permission d’écrire sur le mur. Si ce graffiti est une croix gammée et que le voisin est juif, il y a une connotation, et le simple méfait devient un crime haineux.

Suzanne Coupal, juge à la retraite
 

Chargement en cours