•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

Série 13 Reasons Why : qu'en est-il de la responsabilité des diffuseurs de contenu?

Audio fil du mardi 2 mai 2017
Dans la série 13 Reasons Why, on raconte les derniers jours d'une adolescente qui s'est suicidée après avoir été mêlée à des histoires de harcèlement sexuel et de cyberintimidation.

Dans la série 13 Reasons Why, on raconte les derniers jours d'une adolescente qui s'est suicidée après avoir été mêlée à des histoires de harcèlement sexuel et de cyberintimidation.

Photo : YouTube / Netflix

La populaire série du diffuseur Netflix 13 Reasons Why (Treize raisons, en français) inquiète plusieurs spécialistes qui croient qu'elle pourrait avoir des effets dangereux chez les jeunes. Pour Simon Jodoin, le problème réside plutôt dans l'absence de responsabilité de ceux qui mettent à disposition ce genre de contenu.

Hormis toute la discussion très importante sur le suicide que cette fiction met en lumière, il y a aussi tout le rapport que nous avons avec nos enfants, ce qu’on les laisse faire avec les outils [de diffusion] et la responsabilité de ceux qui utilisent ces outils-là pour nous vendre du contenu.

Simon Jodoin

Avant, c’était la responsabilité de la salle de cinéma ou du club vidéo de faire en sorte qu’un jeune de 16 ans qui voulait voir un film de 18 ans et plus ne pouvait pas le faire, explique le chroniqueur. « Il y avait la responsabilité de celui qui mettait à disposition le contenu, mais tout ça a changé avec Netflix », ajoute-t-il.

« Oui, on a mis une étiquette 17 ans et plus, c’est facile à dire, affirme Simon Jodoin. Mais j’ai regardé le niveau de contrôle parental sur Netflix et il faut quand même bien comprendre comment cet outil-là fonctionne pour arriver à l’installer. »

Il ajoute toutefois que le suicide est un sujet tabou dans nos sociétés et cette série télévisée devient l'occasion d'en parler. « Ayons ces discussions avec nos enfants. Pour une fois qu’on nous dit de nous intéresser à ce que nos enfants écoutent à la télé! »

 

Besoin d'aide?

Tel-jeunes : 1 800 263-2266, texto : 514 600-1002
Centre de prévention du suicide : 1 866 APPELLE (277-3553)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi