•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fêter Noël « sur le dos des travailleurs » : la chronique de Simon Jodoin

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

Fêter Noël « sur le dos des travailleurs » : la chronique de Simon Jodoin

Un homme coupe une dinde sur une table décorée pour Noël.

Simon Jodoin pense que le Québec devrait annuler Noël.

Photo : iStock

Le chroniqueur Simon Jodoin pense de plus en plus que le Québec devrait annuler les célébrations de Noël. Non seulement la pandémie de COVID-19 ne semble pas s'essouffler, bien au contraire, mais il croit que les Fêtes risquent d'affecter encore plus profondément les travailleuses et les travailleurs malmenés par la crise.

Le premier ministre François Legault ne s’en cache pas : célébrer Noël constitue un risque. Mais, selon Simon Jodoin, ce risque se prend sur le dos des travailleuses et travailleurs de la santé et de l’éducation, et même sur le dos des personnes du milieu de la restauration et du domaine culturel, qui misent sur une accalmie pour reprendre enfin leurs activités.

Nous choisissons de prendre ce risque, tout en sachant que nous n’allons pas en assumer ensemble les conséquences. Quelqu’un va payer pour ça, et nous savons exactement qui.

Simon Jodoin, chroniqueur

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi