•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 15-18

Avec Alain Gravel

En semaine de 15 h à 18 h

Des toilettes publiques comme expérience touristique

Une femme se tient devant des toilettes publiques, dont les murs sont transparents et colorés.

Ces toilettes transparentes sont l'œuvre de l'architecte Shigeru Ban. Elles sont situées dans le district de Shibuya à Tokyo, au Japon.

Photo : afp via getty images / PHILIP FONG

Dans le quartier de Shibuya, à Tokyo, figurent des toilettes publiques pratiques... et design! Ces toilettes font partie du Tokyo Toilet Project, pour lequel 16 architectes et designers de renom ont été mobilisés pour créer ces cabinets d'aisances. L'initiative avait été mise en place pour les Jeux olympiques de Tokyo, et permettait ainsi de léguer à la ville une panoplie de toilettes publiques. La journaliste Hélène Mercier s'est ainsi penchée sur le sujet, et s'est demandé si Montréal pourrait installer davantage de toilettes publiques, notamment comme celles du Tokyo Toilet Project.

Au Japon, les toilettes font souvent partie de l’expérience touristique. Il n’est donc pas étonnant de les retrouver dans les divers guides touristiques des régions japonaises.

Les toilettes du Tokyo Toilet Project n’y feront pas exception. Ces cabinets d’aisances sont composés de toilettes individuelles comptant chacune leur lavabo. Munies de lumières, elles permettent également d’illuminer les alentours quand arrive la pénombre.

Tout cela n’est pas surprenant pour Patrice Marier, le cofondateur des Cabinets, à Montréal. Celui qui a étudié les toilettes publiques partout dans le monde soutient qu'au Japon, on voue un grand respect à ces installations.

Au Japon, c’est pratiquement spirituel, leur expérience avec les toilettes. C’est le seul endroit où les gens peuvent être seuls. C’est vraiment respecté, donc leurs toilettes restent beaucoup plus propres, leurs équipements sont plus fonctionnels, ils ont des toilettes autonettoyantes avec des lumières à l’intérieur pour la désinfection instantanée. On est loin d’avoir des installations de base comme on a ici à Montréal, explique-t-il.

Une initiative peu probable à Montréal

Ces toilettes publiques génèrent d’autant plus de curiosité, mais il semble que leur installation dans la métropole québécoise serait bien surprenante, du moins pour l’instant, selon l’architecte paysagiste Claude Cormier.

Oui, on voudrait ça à Montréal, c'est possible, mais je ne suis pas sûr qu’on est capable de livrer cela sur notre territoire montréalais. On est toujours, ici au Québec, tenu au plus bas soumissionnaire, et on ne fait pas des objets d’art exceptionnels en architecture avec le plus bas soumissionnaire, explique-t-il.

Chaque vendredi, Hélène Mercier, la journaliste cambrioleuse, nous présente une initiative intéressante adoptée ailleurs dans le monde en se demandant si cette dernière peut être importée à Montréal. Vous avez une suggestion à lui faire? Écrivez-nous : le1518@radio-canada.ca.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi