•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

En vieillissant, la mémoire ne faiblit pas, mais elle se transforme, selon une étude

Illustration d'un cerveau humain.

Illustration d'un cerveau humain.

Photo : iStock

On a souvent l'impression que les personnes âgées ont une moins bonne mémoire que les plus jeunes, mais il se pourrait bien que leur mémoire soit simplement différente, sans être moins efficace. Des chercheurs américains ont découvert que, lorsqu'il s'agit de mémoriser de l'information, ce sont différentes zones du cerveau qui s'activent chez les aînés et chez les personnes plus jeunes. Alors que les jeunes ont tendance à accorder plus d'attention aux détails, le cerveau des personnes âgées s'attarde plus au portrait général des événements. « Elles ne perdent pas leurs souvenirs; c'est juste que leurs souvenirs deviennent plus schématisés, pour ne garder que l'essentiel », explique la chroniqueuse scientifique Myriam Kessiby.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi