•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Méditer et philosopher en classe pour favoriser la réussite scolaire

Le 15-18

Avec Karyne Lefebvre

En semaine de 15 h à 18 h

Méditer et philosopher en classe pour favoriser la réussite scolaire

Audio fil du lundi 6 mars 2017
Des élèves et le philosophe méditent.

Atelier de méditation et de philosophie à l'école Sainte-Anne avec le philosophe Frédéric Lenoir.

Photo : Radio-Canada / Danny Braün

Pratiquer la méditation au primaire pour ramener le calme et l'attention des élèves, voilà la méthode qu'explore le philosophe français Frédéric Lenoir. De passage à l'École Sainte-Anne, à Rosemont, il a initié des élèves à cette technique de détente, ainsi qu'à la philosophie.

« C’est pour se calmer. Imaginons que tu as des problèmes, ça t’aide à apaiser la pression que tu as sur le dos », explique un des élèves qui a participé à l’atelier.

Des jeunes en train de méditer en classe.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les élèves de l'école Sainte-Anne pratiquent la méditation.

Photo : Radio-Canada / Danny Braün

Le philosophe, qui vient de créer la Fondation SEVE (savoir être et vivre ensemble), vient au Québec plusieurs fois par année pour développer cette pratique dans les écoles.

Développer la réflexion

Avec ses ateliers de philosophie, qui sont donnés aux enfants dès l’âge de 6 ans, Frédéric Lenoir souhaite aider les enfants à développer un point de vue personnel et à débattre.

C’est apprendre à penser. La philosophie commence avec l’étonnement. On s’étonne, donc on s'interroge et on cherche à trouver des réponses pour expliquer le monde.

Frédéric Lenoir

Il ne s’agit donc pas d’apprendre l’histoire de la philosophie, mais plutôt de développer la réflexion. La Fondation SEVE se lance d’ailleurs comme objectif de former de meilleurs citoyens pour une meilleure société.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi