•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maman Dion : authentique et visionnaire

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

Maman Dion : authentique et visionnaire

Thérèse Dion s'exprimant sur le plateau d'une émission de télévision.

Thérèse Dion lors de son passage à l'émission Pénélope McQuade en 2014.

Photo : Radio-Canada / Julie Mainville

L'ancienne animatrice de télévision et mère de la chanteuse Céline Dion, Thérèse Dion, s'est éteinte à l'âge de 92 ans. Elle laisse un souvenir impérissable chez ceux qui l'ont côtoyée.

La carrière de maman Dion a pris son envol à la suite de son apparition à l’émission Le poing J, animée par Julie Snyder. Elle y était invitée pour parler des pâtés qu’elle produisait.

Par la suite, elle a animé pendant plusieurs années une émission de cuisine à TVA.

Je pense que c’est une pionnière qui est décédée aujourd’hui, affirme Julie Snyder. C’est une femme qui, malgré sa famille modeste, avait quand même de l’envergure, une vision et une ambition que peu de Québécoises et de Québécois ont eues. Elle a eu la vision que sa fille réussirait aussi bien que les grands de ce monde. Elle a été la première manager de Céline Dion.

Thérèse Dion n’avait pas peur de voir grand, mais le succès ne lui est pas monté à la tête. L’animatrice Clodine Desrochers se souvient d’une femme intègre et accessible : Ce que je retiens d’elle, c’est vraiment son côté jovial et sa simplicité. Maman Dion, c’est “What you see is what you get”. Même si ses conditions de vie avaient changé, on sait que maman Dion est toujours restée elle-même, d’une simplicité incroyable et d’une accessibilité à tous.

La ministre responsable des Aînés Marguerite Blais est quant à elle une amie de longue date de la famille Dion. Elle a d’ailleurs remis la médaille de l’Assemblée nationale à Thérèse Dion le 5 mai dernier, mais la grande dame était déjà affaiblie par la maladie à l’époque. Elle était contente, mais je voyais à ce moment-là que madame Dion était atteinte de la maladie d’Alzheimer et que c’était plus difficile pour elle, explique la ministre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi