Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Le 15-18
Audio fil du mercredi 4 septembre 2019

Nues sur Internet : quand la morale occulte l’esthétique

Publié le

Un montage photo montrant une femme nue assise dans l'herbe à droite, et une femme nue de dos sur un bateau de croisière à gauche.
La chanteuse Safia Nolin (à gauche) et l'humoriste Mariana Mazza (à droite) ont toutes les deux décidé de se dénuder sur Internet pour sensibiliser à la diversité des corps et à l'importance de l'acceptation de soi.   Photo : Cassandra Cacheiro pour The Womanhood Project (gauche), Mariana Mazza/Facebook (droite)

Après Safia Nolin, c'est au tour de Mariana Mazza de se montrer nue au monde entier. Le chroniqueur Simon Jodoin s'étonne que le geste posé par les deux artistes suscite autant de désapprobation.

Dans une photo publiée sur Facebook et sur Instagram, on voit l’humoriste nue, de dos. La publication est accompagnée d’un message sur l’importance de l’acceptation de son corps.

Quelques semaines auparavant, la chanteuse Safia Nolin dévoilait un vidéoclip dans lequel on la voit nue en compagnie d’autres femmes, elles aussi dévêtues. Moi, quand j’ai vu le vidéoclip de Safia Nolin, j’ai vu d'abord et avant tout un beau film, raconte Simon Jodoin.

Dans les deux cas, la nudité des artistes a soulevé tout un tollé sur les réseaux sociaux. Je m’étonne qu’on s’en formalise, mentionne Simon Jodoin.

On a beaucoup de difficulté, dans notre société, à se maintenir dans une discussion esthétique, sur l’appréciation de la beauté. Très vite, on perd ce questionnement et cette vision esthétique pour tomber dans une espèce de jugement moral.

Simon Jodoin, chroniqueur

Chargement en cours