•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cultiver un jardin chez soi pour favoriser la biodiversité

Le 15-18

Avec Karyne Lefebvre

En semaine de 15 h à 18 h

Cultiver un jardin chez soi pour favoriser la biodiversité

Audio fil du jeudi 18 juillet 2019
Une personne plante une fleur.

Le jardinage est une façon de se connecter à la nature.

Photo : Shutterstock

Si vous aimez jardiner et que vous vous sentez impuissant face à la menace qui pèse sur la biodiversité mondiale, vous pouvez poser un petit geste pour aider la faune et la flore de votre quartier. Le programme Mon jardin, d'Espace pour la vie, offre des conseils aux personnes qui souhaitent contribuer au bien-être des oiseaux, des abeilles ou encore des monarques.

Marika D'Eschambeault, coordonnatrice en loisirs scientifiques et responsable du programme Mon jardin, présente quatre types de jardins pour aider l'environnement.

  • Le jardin pour la biodiversité vous encourage à planter une flore diversifiée, en particulier des espèces indigènes, afin d'attirer une faune utile pour votre jardin.
  • L'oasis pour les monarques transforme votre jardin en lieu de reproduction pour ces papillons, ainsi que pour de nombreuses autres espèces d’insectes indigènes.
  • Le jardin nourricier vous invite à cultiver une diversité de plantes qui nourrissent à la fois le jardinier et la faune : un potager fleuri qui allie utilité et délices.
  • Le jardin pour les oiseaux vous propose d’aménager un espace qui attirera toutes sortes d'espèces, où ils pourront se nourrir et s’abriter pendant toute l’année.

Il faut regarder le temps qu’on a, l’énergie dont on dispose et l’espace qu’on détient. Il faut que ce soit réaliste. Si on veut avoir du plaisir et que ce soit valorisant, il ne faut pas s’embarquer dans quelque chose qui va nous dépasser et devenir une tâche.

Marika D'Eschambeault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi