Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Le 15-18
Audio fil du lundi 1 juillet 2019

Ivanka « l'indésirable »

Publié le

Ivanka Trump lors de la cérémonie de l'Action de grâce à Washington le 20 novembre.
Ivanka Trump est la fille du président américain, mais aussi sa conseillère spéciale.   Photo : Associated Press / Carolyn Kaster

La présence d'Ivanka Trump – la fille et conseillère spéciale du président américain, Donald Trump – à la réunion du G20 au Japon en a fait sourciller plus d'un. Mais c'est la tentative de la jeune femme d'intégrer une conversation entre dirigeants qui a enflammé Internet, comme l'explique la chroniqueuse Katerine Verebely.

Je tiens à souligner que c’est le gouvernement français qui a dévoilé les images, alors il y a peut-être un petit jeu politique ici, précise-t-elle.

Dans cette vidéo, on voit la conseillère du président américain s'immiscer dans un groupe formé du président français, Emmanuel Macron, du premier ministre canadien, Justin Trudeau, de la première ministre britannique, Theresa May, et de la présidente du Fonds monétaire international, Christine Lagarde. Celle-ci a une drôle de réaction faciale lorsque Ivanka Trump tente d'entrer dans la conversation, selon Katerine Verebely.

Une blogueuse américaine a invité les internautes à recréer toutes sortes de situations dans lesquelles la présence d'Ivanka Trump serait indésirable, et cela a donné lieu à une multitude de montages photo montrant la fille du président américain lors de moments historiques ou dans des scènes de films cultes, accompagnés du mot-clic #IvankaUnwanted (Ivanka non désirée).

Chargement en cours