Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Le 15-18
Audio fil du jeudi 13 juin 2019

Un vaste projet de réhabilitation pour la Place des Nations

Publié le

Image montrant une place publique entourée de gradins au centre de laquelle se trouve un bassin d'eau avec des fontaines.
Voici la vision de la Société du parc Jean-Drapeau pour la Place des Nations.   Photo : Image provenant d'un document interne de la Société du parc Jean-Drapeau

Abandonnée et inaccessible depuis 2016, la Place des Nations pourrait retrouver son lustre d'antan. La Société du parc Jean-Drapeau (SPJD) travaille sur un vaste plan de relance pour cet espace patrimonial de Montréal. Le chroniqueur Marc-André Carignan a obtenu un document interne de la SPJD qui décrit sa vision pour la Place des Nations.

La Place des Nations a été réalisée dans le vaste projet d’aménagement de l’île Sainte-Hélène pour l’Exposition universelle de 1967. Ce lieu a servi de site d’accueil cérémoniel des dignitaires étrangers et de place publique pour la présentation de spectacles témoignant des diverses cultures du monde.

Le projet vise à restaurer, et même à bonifier les structures déjà présentes sur le site afin de ramener un potentiel d'animations variées, complété par une fontaine offrant une zone de rafraîchissement, redevenant un lieu d’accueil de toutes sortes d’activités libres ou planifiées tant hivernales qu’estivales, peut-on lire dans le document de la SPJD.

Image montrant une grande patinoire entourée de gradins.
La Place des Nations en hiver   Photo : Image provenant d'un document interne de la Société du parc Jean-Drapeau

Le projet prévoit la reconstruction des espaces vitrés sous les gradins, ce qui permettrait l'ouverture de restaurants et de terrasses.

La SPJD compte également miser sur la restauration des bassins d’eau d’origine, situés aux quatre coins de la place centrale, ainsi que sur l’agrandissement du lac des Cygnes pour optimiser la gestion des eaux pluviales sur le site.

Il y a effectivement un plan très précis [de réhabilitation] qui a été soumis à différentes instances pour avancer sur le plan du financement et des vocations [possibles] pour le site, confirme la chef aux communications de la SDPJ, Gabrielle Meloche.

Image montrant la Place des Nations vue de très haut.
Le projet prévoit notamment l'installation d'une fontaine.   Photo : Image provenant d'un document interne de la Société du parc Jean-Drapeau

Marc-André Carignan a d’ailleurs pu mettre la main sur une lettre qui confirme que la mairesse de Montréal, Valérie Plante, appuie le projet et sollicite un soutien financier du gouvernement du Québec pour sa réalisation. Au cabinet de la ministre responsable de la Métropole, Chantal Rouleau, on confirme que des discussions sont en cours avec la SPJD.

Les coûts totaux préliminaires pour cette réhabilitation sont estimés à 46 millions de dollars, selon le document interne de la SPJD.

Cette fois-ci sera-t-elle la bonne?

En 2013, la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec avaient annoncé la restauration de la Place des Nations en prévision du 375e anniversaire de Montréal et du 50e anniversaire d’Expo 67. Le projet avait finalement été annulé au profit, notamment, d’un amphithéâtre naturel destiné à des évènements de grande envergure.

La relance du projet s’inscrit dans une volonté de la SPJD d’adopter un nouveau plan directeur, qui guidera le développement du parc sur un horizon de 10 ans. L’Office de consultation publique de Montréal a d'ailleurs sondé le public sur le sujet. Son rapport, dévoilé en avril dernier, souligne à gros traits l’importance de miser sur la biodiversité et le caractère historique du site pour l’avenir du parc.

Chargement en cours