Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Audio fil du mardi 23 avril 2019

De plus en plus de chrétiens persécutés dans le monde

Publié le

Une femme regardant vers le ciel, les mains jointes en prière.
Une Sri-Lankaise prie près de l'église Saint-Anthony, où un attentat terroriste a tué des chrétiens le jour de Pâques.   Photo : Getty Images / Atul Loke

Si, au Canada, on parle beaucoup d'islamophobie, la réalité est différente dans plusieurs pays asiatiques et africains, où ce sont les minorités chrétiennes qui sont la cible d'attaques de toutes sortes. « La christianophobie, c'est un élément récurrent dans un grand nombre d'agressions terroristes d'origine islamiste », affirme le chroniqueur international François Brousseau.

Il souligne que les pires agressions arrivent souvent durant la semaine sainte, car les terroristes islamistes aiment choisir des moments symboliques pour perpétrer leurs attentats. C’est notamment ce qui est arrivé cette année au Sri Lanka, mais cela a aussi été le cas en Égypte en 2017, où 70 Coptes avaient trouvé la mort dans un parc lors du dimanche des Rameaux. L’année d'avant, le jour de Pâques avait été marqué par un carnage antichrétien au Pakistan.

Dans toute une série de pays, le christianisme est vraiment perçu comme exogène, un groupe marginalisé, presque pestiféré, symbole d’une influence occidentale dénoncée, liée au passé colonial, explique François Brousseau.

Une organisation non gouvernementale française protestante s’inquiète d’ailleurs du nombre grandissant de persécutions visant des chrétiens. Chaque année, l’organisme Portes ouvertes publie un rapport sur l’état du christianisme dans le monde. En 2018, un chrétien sur neuf disait vivre dans des conditions de persécution.

Selon Portes ouvertes, parmi les cinq pays où les chrétiens sont le plus opprimés, quatre sont à majorité musulmane :  le nord du Nigeria, l’Afghanistan, la Somalie et le Pakistan. Seule la Corée du Nord, où posséder une bible est un crime, ne s'identifie pas à l’Islam.

Si les musulmans radicaux sont souvent responsables de l'oppression des minorités chrétiennes, François Brousseau précise qu'ils ne sont pas les seuls agresseurs de minorités religieuses, tout comme les chrétiens ne sont pas les seules victimes. Il donne l'exemple des Rohingyas, une minorité musulmane, qui sont persécutés par les autorités au Myanmar, un pays majoritairement bouddhiste.

Chargement en cours