•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 15-18

Le 15-18

Avec Jacques Beauchamp

En semaine de 15 h à 18 h

Rattrapage du 11 févr. 2021 : Manifestants radicaux aux États-Unis, et femmes de l'extrême droite

Rattrapage

  • Oubliez le jeune manifestant violent sans éducation : la majorité des gens arrêtés lors de l'émeute du Capitole sont des personnes qui ont un bon niveau de scolarité et qui sont plus âgées qu'on pourrait le croire. C'est du moins ce que révèle une étude menée par l'Université de Chicago. Francis Langlois, chercheur associé à l'Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand de l'Université du Québec à Montréal (UQAM), explique comment des médecins, des entrepreneurs et des avocats en sont venus à utiliser la violence pour faire avancer leurs idées.

  • L'extrême droite ne plaît pas qu'aux hommes. Des organisations comme les Proud Girls permettent à des femmes d'affirmer leur ferveur pour la suprématie blanche. Même s'ils détestent le féminisme, ces groupuscules peuvent valoriser l'autonomisation (empowerment, en anglais), mais d'un point de vue xénophobe, comme l'explique la professeure Mélissa Blais, spécialiste des questions antiféministes et des mouvements sociaux.

Vous aimerez aussi