•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 15-18

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

Rattrapage du 27 janvier 2021 : Manifestation à l'Accueil Bonneau, et lesbophobie

Rattrapage

  • Le Service de police de la Ville de Montréal est à la recherche d'un homme suspecté d'avoir agressé deux femmes en raison de leur orientation sexuelle. Dans son communiqué de presse, le SPVM précise qu'il s'agit d'une agression lesbophobe, un terme rarement employé, même dans les médias. Selon Judith Lussier, il est intéressant de nommer le phénomène tel qu'il est, puisque la lesbophobie demeure méconnue. « Il n'est pas rare qu'on soit invisibilisées », affirme la journaliste et chroniqueuse.

  • Une centaine de personnes ont manifesté devant le refuge pour itinérants installé dans le Vieux-Port de Montréal, mercredi, pour protester contre la mise à pied de 11 employés de l'Accueil Bonneau. Les manifestants reprochent à l'organisme de se départir de ses intervenants spécialisés pour les remplacer par des agents de sécurité qui n'ont pas la formation pour intervenir auprès d'une clientèle vulnérable.

  • Phénomène plutôt rare, une vingtaine de médias québécois se sont unis pour demander au gouvernement de donner accès aux hôpitaux aux journalistes qui couvrent la pandémie de COVID-19. Depuis la mi-septembre, les établissements de santé refusent systématiquement d'ouvrir leurs portes aux médias qui veulent témoigner des ravages du coronavirus. Le journaliste Davide Gentile, qui couvre le domaine de la santé à Radio-Canada, explique pourquoi il est important, selon lui, que les journalistes puissent constater de leurs propres yeux ce qui se passe sur le terrain.

  • Travaux forcés, camps de rééducation, stérilisation des femmes : de nombreux médias européens, dont la BBC, ont récemment mis en lumière la persécution subie par les Ouïgours sous l'ordre du gouvernement chinois. Certains pays n'hésitent pas à parler de génocide culturel, ce que refuse de faire, pour le moment, le gouvernement de Justin Trudeau. D'ailleurs, la réaction du Canada envers la Chine dans ce dossier demeure timide, selon Bruno Gélinas-Faucher, avocat spécialisé en droit international.

Vous aimerez aussi