•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 15-18

Le 15-18

Avec Jacques Beauchamp

En semaine de 15 h à 18 h

Rattrapage du 27 nov. 2020 : Restaurateur sanctionné, et déneigement féministe

Rattrapage

  • Vincent Durand-Dubé, du service de traiteur Garçons poêlés, avait trouvé un moyen de poursuivre ses activités malgré la fermeture des restaurants en raison de la pandémie. Il s'était arrangé avec le propriétaire de la crémerie Le Patio, qui est fermée pour l'hiver, afin d'utiliser la terrasse du commerce pour vendre de la raclette et de la soupe à l'oignon aux passants. Vincent Durand-Dubé a toutefois reçu une contravention pour avoir enfreint les règles de la Ville de Montréal. L'arrondissement Le Plateau-Mont-Royal et la Société de développement de l'avenue du Mont-Royal ont tous deux fait savoir au restaurateur qu'il n'avait pas le droit d'agir ainsi. Cette réaction des autorités municipales indigne au plus haut point la vice-présidente de l'Association des restaurateurs de rue du Québec, Gaëlle Cerf.

  • En 2012, la petite ville suédoise de Karlskoga, en Suède, a constaté que sa politique municipale en matière de déneigement, telle que conçue depuis des années, était principalement pensée selon les habitudes et les déplacements des habitants masculins. Pire, les femmes subissaient un nombre élevé de blessures lors de leurs déplacements hivernaux. Ce constat a été pris très au sérieux, au point de mener à une modification de la politique de déneigement pour la rendre moins sexiste. Notre journaliste cambrioleuse Hélène Mercier a découvert cette stratégie hivernale qui séduit de plus en plus les municipalités, où le déneigement est un défi. Elle s'informe auprès de Marie-Ève Desroches, doctorante en études urbaines à l'institut national de la recherche scientifique (INRS), sur la possibilité d'appliquer ces mesures dans notre pays.

  • On l'oublie parfois, mais sans le commerce, le Québec tel qu'on le connaît aujourd'hui n'existerait peut-être pas. Car c'est le commerce des fourrures qui a donné naissance à la Nouvelle-France. Depuis ce temps, les commerçants ont toujours exercé un rôle primordial dans la société québécoise. Alors que le commerce de détail est aujourd'hui mis à mal par la crise du coronavirus, l'historienne Joanne Burgess retrace l'histoire de cet important secteur de l'économie.

Vous aimerez aussi