•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 15-18

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

Rattrapage du 23 nov. 2020 : Campement Notre-Dame, et Camille Laurin

Rattrapage

  • « Il y a deux choses qui peuvent me sortir du campement : un vrai logement ou la mort. Je préfère le vrai logement. » Jacques Brochu n'a pas l'intention d'accepter l'invitation de la Ville de Montréal d'être hébergé au refuge installé dans l'ancien YMCA d'Hochelaga-Maisonneuve pour la saison froide. Il craint d'y être infantilisé et préfère braver le froid dans sa tente en bordure de la rue Notre-Dame.

  • Même si la très célèbre Charte de la langue française ne semble pas encore avoir atteint ses objectifs, son adoption a été un point marquant dans l'histoire du Québec. Elle est l'œuvre du psychiatre Camille Laurin, qui voyait en elle un moyen de guérir le Québec de sa « schizophrénie », selon l'historien Jonathan Livernois.

  • La pandémie s'installe toujours plus sur la durée, et ce sont désormais les marchés de Noël et autres salons d'art qui se voient passer en version virtuelle ou annulés. Ces rendez-vous très appréciés du public, friand de créations insolites à placer au pied du sapin, sont aussi souvent un événement majeur pour la survie financière d'artisans. Ils réalisent là la majorité de leurs revenus annuels et se voient offrir un coup de projecteur sur leur production et l'occasion d'échanger avec les consommateurs. La mise en ligne est une des solutions privilégiées par les organisations pour présenter et promouvoir le travail de ces artisans.

  • Dans son livre Pandémie : quand la raison tombe malade, le professeur de physique Normand Mousseau se montre très critique envers la façon dont le gouvernement du Québec gère la pandémie de COVID-19 depuis le mois de mars. Non seulement il estime que l'appareil étatique n'a pas su s'adapter rapidement pour faire face à la crise, mais il soutient que les mesures adoptées sont beaucoup trop sévères et qu'elles créent de nombreuses inégalités dans la société.

Vous aimerez aussi