•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 15-18

Avec Karyne Lefebvre

En semaine de 15 h à 18 h

Rattrapage du 10 juill. 2020 : La navigation à Montréal et les nouveautés du Larousse

Rattrapage

  • STM : distribution de masques et sensibilisation

    « On estime qu'on va réussir à couvrir une bonne partie de la clientèle avec cette distribution. » En entrevue au 15-18, Philippe Schnobb, président du conseil d'administration de la Société des transports de Montréal (STM), affirme que la priorité pour l'instant reste la sensibilisation. D'ici le mois de septembre, il prévoit que la STM aura distribué 1,5 million de masques aux usagers.

  • Petite histoire de la navigation à Montréal

    Grâce ses 266 kilomètres de berges, l'île de Montréal est l'endroit parfait pour les activités de plaisance. Pour sa chronique Histoire, Maude Bouchard-Dupont se penche sur l'histoire de la villégiature et des clubs nautiques dans la grande région de Montréal.

  • Après les dénonciations, les mea culpa

    « Je pense qu'on a une réflexion collective à faire. Dans le milieu de l'enseignement supérieur, par exemple, on a mis en place un code de conduite où il n'y en avait pas, justement pour empêcher des abus de pouvoir. » Laurie Fradette-Drouin, coordonnatrice de la Chaire de recherche sur les violences sexistes et sexuelles en milieu d'enseignement supérieur de l'Université du Québec à Montréal (UQAM), réagit à la vague de mea culpa venant de certaines personnalités publiques. De nombreux artistes et gens issus du milieu culturel qui ont été accusés sur les réseaux sociaux ont reconnu publiquement leurs torts et se sont excusés en promettant de mieux se comporter. Laurie Fradette-Drouin estime et espère que cette vague de dénonciations et d'excuses témoigne d'une diminution de la tolérance à l'égard des violences sexuelles.

Vous aimerez aussi