•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 15-18

Avec Annie Desrochers

En semaine de 15 h à 18 h

Rattrapage du 2 juill. 2020 : Centres de don et Sulpiciens

Rattrapage

  • Les Sulpiciens passent le flambeau

    Après avoir formé les prêtres de la province pendant plus de trois siècles, les Sulpiciens ont décidé de léguer cette tâche au Diocèse de Montréal. Et l'enseignement ne se fera plus dans l'imposant édifice du Grand Séminaire, mais dans un bâtiment plus modeste, situé dans l'arrondissement Rosemont–La Petite-Patrie.

  • Quand les centres de don deviennent des dépotoirs

    « C'est comme ça à longueur d'année. Mais en période de déménagement, c'est la catastrophe. » Alain Mongrain est le directeur administratif de l'organisme Le Support de la Société québécoise de la déficience intellectuelle. Ce matin, lorsqu'il s'est présenté au centre de don, des objets de toutes sortes avaient été déposés devant l'entrée. Il lance un cri du cur aux citoyens pour leur demander de faire preuve d'un peu plus de civisme.

  • Une biologiste québécoise appelée en renfort par le FBI

    Sarah Noël est biologiste au Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale du Québec. Elle se spécialise dans le génotypage probabiliste, une nouvelle méthode de calcul statistique qui permet d'identifier les personnes à qui appartient l'ADN trouvé sur des scènes de crime. Elle a été contactée par le FBI pour faire partie d'un comité d'experts qui se penchera sur les bonnes pratiques à adopter pour tirer le meilleur profit des nouvelles techniques d'enquête.

Vous aimerez aussi