•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 15-18

Le 15-18

Avec Karyne Lefebvre

En semaine de 15 h à 18 h

Rattrapage du 11 juin 2020 : Oeuvres racistes et déclin des congrégations religieuses

Rattrapage

  • La pandémie de COVID-19 accélère le déclin des communautés religieuses

    Les Frères des écoles chrétiennes savent que leur fin en tant que congrégation est proche. La moyenne d'âge de leurs membres est de 85 ans. Mais en s'infiltrant dans cette communauté religieuse, comme dans plusieurs autres, le coronavirus est venu accélérer ce déclin.

  • Autant en emporte le vent : effacer le passé pour oublier le présent

    Au moment même où HBO a décidé de retirer temporairement de son catalogue le film mythique Autant en emporte le vent, qui date de 1939, en raison de sa vision romantique de l'esclavage, des statues de personnages considérés comme racistes se font déboulonner un peu partout dans le monde. Pourquoi cette envie irrésistible d'effacer toute trace de racisme de notre passé? Cela peut avoir un lien avec le fait que le racisme est encore une réalité aujourd'hui, selon la chroniqueuse Josée Boileau : « Au fond, ce qui nous heurte, ce n'est pas le passé, c'est le présent. Un présent où les problèmes n'ont pas été réglés. »

  • Comment relancer l’économie sans perpétuer les inégalités hommes-femmes?

    Pour toutes sortes de raisons, les femmes sont plus touchées que les hommes par la crise du coronavirus, selon l'économiste Sylvie Morel. Elle estime donc qu'il est primordial que la relance économique accorde la priorité aux secteurs où les femmes sont les plus présentes.

Vous aimerez aussi