Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Le 15-18

Audio fil du mardi 1 octobre 2019

  • Une jeune femme marche avec inquiétude dans la rue le soir.

    Combattre le harcèlement de rue en changeant de cible

    Le Centre d'éducation et d'action des femmes (CEAF) de Montréal estime qu'il faut cesser de responsabiliser uniquement les femmes qui sont victimes de harcèlement sexuel dans la rue ou dans les transports en commun. La militante du CEAF Audrey Simard explique que l'organisme lancera bientôt une campagne de sensibilisation dans le Centre-Sud de Montréal, qui visera notamment les harceleurs eux-mêmes, les témoins et les autorités. Voir la suite »

  • Une terre à reboiser

    Rajeunir la forêt de force, une stratégie incomplète selon un expert

    « C'est contre-intuitif, sans être dénué de logique, mais il y a des raccourcis là-dedans. » C'est ce que croit le professeur de politique forestière à l'Université Laval Luc Bouthillier de l'idée lancée par le gouvernement du Québec d'augmenter les coupes dans les forêts pour planter de nouveaux arbres dans le but de réduire les gaz à effet de serre (GES). Voir la suite »

  • Un médecin ausculte un patient.

    Bientôt plus de médecins dans Hochelaga-Maisonneuve

    L'accès à un médecin de famille devrait bientôt s'améliorer dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, qualifié par certains de « désert médical ». Le gouvernement Legault a décidé d'octroyer des permis de pratique destinés précisément à ce quartier montréalais généralement défavorisé. Sept nouveaux omnipraticiens entament donc leur pratique cet automne et six ou sept autres seront en poste à partir de janvier. Ça vient essentiellement doubler le nombre de médecins sur le territoire, qui compte près de 100 000 résidents. Explications et réactions avec Davide Gentile. Voir la suite »

  • Une dame tient la photo d'un jeune homme souriant pour la série de reportages sur la crise des opioïdes diffusé à l'émission Le 15-18.

    Il s'appelait Eric : un visage sur la crise des opioïdes, épisode 2 : La vie

    Voici le deuxième épisode d'Il s'appelait Eric : un visage sur la crise des opioïdes. Si le premier épisode parlait de sa mort, celle-ci ne représente pas pour autant la fin de l'histoire d'Eric, surtout pas pour son entourage. René St-Louis et Annie Desrochers sont allés à la rencontre des proches d'Eric, pour qu'ils le fassent exister à nouveau à travers ses zones lumineuses et ses zones d'ombre. Voir la suite »

Chargement en cours