Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

La soirée est encore jeune
Audio fil du dimanche 20 janvier 2019

Après une grosse semaine, Zach Poitras fait découvrir son humour

Publié le

L'humoriste Zach Poitras
L'humoriste Zach Poitras était de passage à La soirée est (encore) jeune.   Photo : La Presse canadienne / HO

« Ça va la gang, et vous autres, votre semaine? » Celle de l'humoriste Zach Poitras a été marquée par son exclusion des spectacles du bar montréalais Coop Les Récoltes en raison des tresses rastas qu'il porte alors qu'il est blanc. La polémique ayant surtout porté sur la question de l'appropriation culturelle d'une coiffure associée aux mouvements noirs, Zach Poitras a peu eu l'occasion de faire entendre ses blagues au cours de cette semaine agitée. La soirée est (encore) jeune y remédie.

« J'ai l'impression que tout le monde me connaît cette semaine, mais que personne ne me connaît vraiment, alors je vais vous parler un peu de moi », explique Zach Poitras pour commencer.

Premier sujet abordé : son hygiène. « Moi, je me lave les endroits importants. [...] Je me lave aussi les dents pour ne pas puer de la gueule. Je me lave aussi les parties intimes pour ne pas que les gens autour de moi puent de la gueule. »

L'humoriste s'exprime également sur le cannabis. « Je suis le genre d'employé que tu aimerais voir à la SQDC, [au lieu de] Monique, 52 ans, la couette mauve dans les cheveux qui trouve qu'il y a trop de Maghrébins dans son magasin », a-t-il ajouté.

Un sujet qui l'inspire particulièrement : « Pour moi, le pot, c'est comme les femmes. Je m'en fous d'où tu viens, je m'en fous de ce que tu fais, tant que tu me fais triper. »

Chargement en cours