•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’empathie impitoyable de Fanny Britt

La soirée est (encore) jeune

Avec Jean-Philippe Wauthier

Le samedi et le dimanche de 17 h à 19 h
(en rediffusion le dimanche et le lundi à minuit)

L’empathie impitoyable de Fanny Britt

Elle sourit au micro.

L'autrice et dramaturge Fanny Britt

Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

Dans son dernier roman, Faire les sucres, Fanny Britt met en scène Adam et Marion, un couple dans la quarantaine qui, malgré ses privilèges, n'arrive pas à être heureux. Même si l'on pourrait reconnaître certaines personnalités connues à travers les protagonistes du roman, l'autrice nous assure que ces ressemblances sont fortuites. « Aucun personnage n'est basé sur une personne réelle, mais disons que ce modèle existe. », explique-t-elle.

Fanny Britt affirme qu’elle se met beaucoup à la place de ses personnages lorsqu’elle écrit.

J’ai une grande empathie pour la souffrance de tous mes personnages, même s’ils sont des trous de cul, je ne leur donne pas la permission d’exploiter les autres. Ça ne justifie pas tout.

Fanny Britt

La dramaturge et romancière commente la situation des théâtres en temps de pandémie, elle qui devait présenter Lysis au Théâtre du Nouveau Monde au printemps dernier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi