•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La soirée est (encore) jeune

Avec Jean-Philippe Wauthier

Le samedi et le dimanche de 17 h à 19 h
(en rediffusion le dimanche et le lundi à minuit)

Stéphanie De Sève et la série documentaire Fille de tueur?

Stéphanie De Sève regarde la caméra.

Stéphanie De Sève

Photo : Canal D

Stéphanie De Sève, l'instigatrice de la série documentaire Fille de tueur?, parle de son père, qui a été déclaré coupable de meurtre pour celui de Gilles Leblanc, 10 ans, survenu le 25 septembre 1971. Germain De Sève a été acquitté lors d'un second procès. Le ou les meurtriers n'ont jamais été retrouvés. Stéphanie De Sève est née après ces tragiques événements. Se considérant comme prête, elle a voulu raconter toute l'affaire, 50 ans plus tard.

« Il fallait le faire, aussi, parce qu’il y avait une urgence, parce que les gens de cette époque-là commencent à se faire vieux. […] D’ailleurs, il y en a qui décèdent […] pendant mon enquête », dit-elle.

Il y a quatre ou cinq ans, son père a voulu parler des événements plus en détail. « Après trois questions, il a craqué et a pleuré pendant trois heures », lors de la première entrevue, raconte Stéphanie De Sève.

La série Fille de tueur? est diffusée sur Canal D.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi