•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La soirée est (encore) jeune

Avec Jean-Philippe Wauthier

Le samedi et le dimanche de 17 h à 19 h
(en rediffusion le dimanche et le lundi à minuit)

« La crise existentielle le fun » de Patrice Michaud

Il sourit au micro.

L'auteur, compositeur et interprète Patrice Michaud

Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

Patrice Michaud travaille actuellement sur les derniers préparatifs de son spectacle Un Michaud sur son 36, en mode symphonique, pour lequel il s'allie avec l'Orchestre symphonique de Québec. L'auteur-compositeur-interprète, qui n'a aucune formation musicale, a dû mettre de côté son sentiment d'imposteur pour revisiter son œuvre dans un habillage symphonique. « C'est une forme de crise existentielle le fun », résume-t-il à propos de cet exercice, qui n'a pas été de tout repos.

Si Patrice Michaud a mis sa tournée sur la glace pendant un an, il n’a pas chômé sur le plan de l'écriture. « Je me suis lancé le défi l’an dernier d’écrire tous les jours pendant 365 jours. [...] Ça a été super intéressant. Sur un rythme comme ça, on va dans des zones où l'on ne va pas normalement. J’en arrive à la fin avec beaucoup de matériel, des pièces détachées, bref, tout ce qu’il faut pour écrire le nouvel album », racontant au passage qu’il est passé près de perdre le fruit de tout ce travail écrit à la « mitaine ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi