•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Vous ne me censurez pas », plaide le poète David Goudreault

La soirée est (encore) jeune

Avec Jean-Philippe Wauthier

Le samedi et le dimanche de 17 h à 19 h
(en rediffusion le dimanche et le lundi à minuit)

« Vous ne me censurez pas », plaide le poète David Goudreault

Les bras croisés, un homme regarde la caméra.

David Goudreault

Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

Alors que l'auteur du livre Hansel et Gretel Yvan Godbout et son éditeur, AdA, se trouvent devant les tribunaux pour distribution et possession de pornographie juvénile, le poète David Goudreault se soulève contre la censure dans un puissant slam ponctué d'effets audio surprenants et d'humour bien ficelé.

En 2017, l’auteur Yvan Godbout a publié un conte d’horreur inspiré de l’histoire d’Hansel et Gretel, dans lequel une scène morbide y est décrite de manière très graphique : celle du viol d’une enfant de 9 ans par son père. Arrêté en mars 2019, Godbout risque jusqu’à 14 ans de prison.

Écoute. Le gars écrit une nouvelle d’horreur dans une collection d'horreur avec une horrible couverture. Il ne faut pas t’attendre au verbatim d’une jasette entre Francis Reddy et Marc-André Coallier dans un champ de lavande.

David Goudreault

« Nous risquons tous, à terme, de voir nos œuvres mises à l'index, censurées », soulève-t-il.

Quand on sait ce qui se trouve sur Internet, avec de véritables victimes, alors que des centaines d’agresseurs demeurent en liberté et que les forces policières ne fournissent pas et empilent les dossiers, ça m'inquiète. Justice ou censure?

David Goudreault

« Laissez notre fiction tranquille! » conclut David Goudreault.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi