•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Est-ce facile d’élever des animaux sans antibiotiques?

La nature selon Boucar

Avec Boucar Diouf

Le samedi de 11 h à midi
(en rediffusion le dimanche à 16 h)

Est-ce facile d’élever des animaux sans antibiotiques?

Audio fil du samedi 28 juillet 2018
Trois jeunes cochons sont dans un champ.

De jeunes cochons sur une ferme

Photo : iStock / balwan

Plus d'espace pour les animaux, l'absence de confinement dans des cages, le fait qu'ils aillent à l'extérieur et une plus grande biodiversité : plusieurs facteurs permettent aux producteurs biologiques de ne pas utiliser des antibiotiques pour l'élevage, selon Marie-Philippe Saint-Vincent, copropriétaire des boucheries et ferme biologiques Saint-Vincent.

La jeune femme précise que, lorsque les animaux naissent à la ferme et y sont élevés, cela limite les contacts avec des animaux de l’extérieur, donc les risques de transmission de maladies sont réduits. Les cheptels des fermes biologiques sont plus petits, ce qui permet une meilleure observation des animaux.

Le principe des fermes biologiques, c’est d’être à dimension humaine. On peut observer, regarder et intervenir rapidement. Souvent, on n’a pas besoin d’appeler le vétérinaire et d’utiliser des médicaments

Marie-Philippe Saint-Vincent

Elle rappelle qu’il est aussi plus facile d’être organisé, car la production biologique est sévèrement encadrée par de nombreuses règles mises en place par les organismes certificateurs.

Une surutilisation des antibiotiques?

La Seconde Guerre mondiale a stimulé le développement des antibiotiques, dont la production a connu une forte croissance après la fin de la guerre. « Au début, les premières doses de pénicilline qu’on développait n’allaient qu’aux officiers, pas aux soldats », souligne un autre invité de l'émission, Richard Marchand, microbiologiste et infectiologue à l’Institut de cardiologie de Montréal.

C’est dans les années 1960 qu’on a commencé à utiliser les antibiotiques pour les animaux, avec comme objectif d’éviter que les bêtes utilisent leur énergie pour combattre des maladies.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi