•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La nature selon Boucar

Avec Boucar Diouf

Le samedi de 11 h à midi
(en rediffusion le dimanche à 16 h)

L'humain est-il programmé pour être opportuniste?

Un poisson rouge saute dans un plus grand bol.

Être opportuniste, est-ce que c’est une qualité ou un défaut? Selon la psychologue Lucie Mandeville, c'est un mélange des deux.

Photo : getty images/istockphoto / RomoloTavani

« Chaque être vivant, et les humains en font partie, a un genre d'élan de vie où il va utiliser tout ce qu'il peut pour survivre. » Lucie Mandeville, professeure retraitée au Département de psychologie de l'Université de Sherbrooke, explique que l'être humain est programmé pour être opportuniste, c'est-à-dire pour utiliser les ressources dans son environnement pour assurer sa survie.

D’une part, être opportuniste, c’est une très bonne chose, car sans ça, l’humain n’aurait pas la capacité d’adaptation pour survivre. [...] C’est aussi une mauvaise chose, dans le cas où une personne utiliserait les ressources au détriment des autres.

Lucie Mandeville, professeure retraitée au Département de psychologie de l’Université de Sherbrooke

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi