•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Anges bienveillants redoublent d'ardeur pendant le confinement

La matinale

Avec Martine Blanchard

En semaine de 6 h à 10 h au N.-B.,
9 h à 10 h en Atlantique (9 h 30 à 10 h 30 à T.-N.-L.)

Les Anges bienveillants redoublent d'ardeur pendant le confinement

Rattrapage du lundi 25 janvier 2021
Samantha Mayhew avec des sacs d'épicerie.

Samantha Mayhew est bénévoles avec les Ange bienveillants depuis avril.

Photo : Gracieuseté/Samantha Mayhew

Un groupe d'aide aux citoyens redouble d'efforts pendant le confinement de la zone 4 au Nouveau-Brunswick.

Une trentaine de personnes forme le groupe des Anges bienveillants. Ils offrent aux gens qui en ont besoin de faire leurs emplettes.

Depuis le confinement de la fin de semaine, le groupe reçoit encore plus d'appels et sollicite maintenant la communauté pour des bénévoles.

C'est évident, c’est plus nécessaire. Il y a beaucoup de gens dans la région qui ont dû faire la quarantaine soit parce qu’ils attendaient leur résultat ou qu’ils étaient positifs, a expliqué Marie-France Fournier, une des bénévoles du groupe.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Les Anges bienveillants est un groupe qui a vu le jour en mars 2020 lors du premier confinement. Les gens n’étaient pas prêts et voulaient suivre les directives de la santé publique. Les personnes âgées devaient rester à la maison, mais devaient aussi manger.

On s’est rendu compte que faire l’épicerie était quelque chose d’essentiel et que certaines personnes n’étaient pas en mesure de le faire. Il y avait déjà Pierre Thibault qui faisait ce geste pour les personnes qu’ils connaissent dans son entourage et il a lancé un appel à tous pour faire la même chose que lui et dépanner, a dit Mme Fournier.

M. Thibault ne s’attendait pas à recevoir autant de réponses lorsqu’il a demandé l’aide de bénévoles pour l’aider à répondre à la demande croissante.

Je suis vraiment, vraiment heureux d'avoir pu réunir tous ces bénévoles, a-t-il confié à CBC.

Le groupe de bénévoles fait maintenant plus que les emplettes. Ils vont même déneiger les voitures des travailleurs de la santé à l’hôpital régional lorsqu’il y a des tempêtes. Ils appellent aussi des personnes âgées qui se sentent seules et qui ont besoin d'un peu de compagnie.

Samantha Mayhew est bénévole pour le groupe depuis avril.

Quand j'ai vu le sourire de ma première cliente, je me suis dit que je devais continuer de faire ça, a dit Mme Mayhew.

Le groupe est maintenant à la recherche de plus de bénévoles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi