•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Phase rouge : « il n’y avait personne qui était surpris »

La matinale

Avec Martine Blanchard

En semaine de 6 h à 10 h au N.-B.,
9 h à 10 h en Atlantique (9 h 30 à 10 h 30 à T.-N.-L.)

Phase rouge : « il n’y avait personne qui était surpris »

Rattrapage du lundi 18 janvier 2021
La ville d'Edmundston.

Edmundston et la région du Nord-Ouest sont en phase rouge.

Photo : Radio-Canada / Jessica Savoie

D'autres zones pourraient basculer en phase rouge bientôt au Nouveau-Brunswick. Des discussions auront lieu en ce sens aujourd'hui.

Je ne sais pas à ce moment-ci, mais je sais qu’il y aura certainement des discussions aujourd’hui, a affirmé la médecin hygiéniste en chef de la province, Dre Jennifer Russell, en entrevue à La matinale lundi matin.

La zone 1 (région de Moncton), la zone 2 (région de Saint-Jean) et la zone 3 (région de Fredericton) sont toutes sur le point de passer en phase rouge également selon le premier ministre Blaine Higgs.

On a beaucoup de cas dans les trois zones. Ça veut dire qu’il y a des contacts étroits qui sont à la maison aussi. On n’espère pas qu’ils deviennent positifs à la COVID-19, mais ça peut arriver. On a vraiment besoin de gérer la situation d’une façon qui va arrêter d’augmenter le nombre de cas, a expliqué la Dre Russell.

Jennifer Russell en conférence de presse, au lutrin devant des drapeaux du Nouveau-Brunswick.

La docteure Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, le 17 janvier 2021.

Photo : Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Lundi matin, il y avait 292 cas actifs de COVID-19 au Nouveau-Brunswick, mais une seule personne hospitalisée. Cependant, il y a plus de 2000 personnes en isolement. Ce sont des gens qui pourraient potentiellement obtenir un test positif.

Oui, on n’a pas beaucoup de gens qui sont à l’hôpital maintenant, mais au fur et à mesure qu’on a plus de cas, si ce sont des gens plus âgés qui sont affectés, ça veut dire qu’on aura plusieurs hospitalisations et des admissions aux soins intensifs, a ajouté la médecin hygiéniste en chef.

Pour le Nouveau-Brunswick, il s’agit d’une situation sans précédent depuis le début de la pandémie. La province n’avait jamais dépassé la centaine de cas actifs.

Ce n’est pas une situation à laquelle on a fait face avant. Alors, c’est ça, on essaie de faire notre possible à ce moment-ci pour que ça ne devienne pas encore pire.

La Dre Jennifer Russell

Les mesures de la phase orange n'ont pas été suffisantes pour faire régresser l’éclosion dans la région. Le Nord-Ouest devrait normalement rester au moins deux semaines en phase rouge.

Allez en phase rouge, il n’y avait personne qui était surpris, a indiqué la Dre Russell.

En entrevue, Jean-Pierre Ouellet, maire de la communauté rurale de Haut-Madawaska, a effectivement dit qu'il n'était pas surpris.

Je crois que les gens sont inquiets. Ils espèrent que la situation va s'améliorer dans les prochains jours ou les prochaines semaines, a précisé le maire.

Mardi, il y aura une opération de dépistage massif chez Nadeau Ferme Avicole, à Saint-François-de-Madawaska où au moins 11 personnes ont reçu un test positif. L'abattoir doit rester fermé jusqu’à vendredi pour aussi permettre de désinfecter les lieux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi