•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La matinale

Avec Martine Blanchard

En semaine de 6 h à 10 h au N.-B.,
9 h à 10 h en Atlantique (9 h 30 à 10 h 30 à T.-N.-L.)

Les couronnes de Noël sont en grande demande cette année

Rattrapage du jeudi 19 novembre 2020
Des boules de Noël de différentes couleurs sont accrochées à la couronne

Une couronne de Noël

Photo : iStock

Les couronnes de Noël sont plus en demande cette année. Les ateliers de fabrication fonctionnent à plein régime ces jours-ci.

Après 27 ans à fabriquer des couronnes de Noël, Louis Savoie a pris sa retraite. Cette année, il a repris du service pour aider son fils et un ami qui en vendent aux États-Unis avec l’entreprise Royal Wreath de Losier Settlement dans la Péninsule acadienne.

Selon lui, les Américains ont voulu acheter des couronnes de Noël plus tôt cet automne. C’est un peu pour se mettre dans l'esprit des Fêtes et oublier la pandémie et la présidentielle rocambolesque. La demande est donc plus grande cette année.

Nous autres on a vendu beaucoup plus de couronnes de bonne heure que d'habitude. En d'autres mots, notre volume d'affaires a été plus avancé que d'habitude. Environ d'une semaine. Mais ça va assez bien. Les ventes sont meilleures que l'année passée. Le produit est meilleur. La branche est belle. Tout va bien en général, a expliqué Louis Savoie.

Louis Savoie donne un coup de main à son fils qui reprend la tradition familiale de fabriquer des couronnes de Noël. L’industrie a bien changé au fil des années. C'est plus difficile d'attirer les jeunes.

Pourtant, Royal Wreath fournit du travail à une cinquantaine de personnes et la plupart sont des employés de longue date. Avec la COVID-19, les couronnes sont plus dispendieuses à produire en raison des restrictions et c’est difficile de recruter plus de personnel.

La machine est au maximum, a affirmé M. Savoie.

La saison de production des couronnes de Noël est courte. La coupe de branches et l'installation de l'atelier de fabrication commencent début octobre. Certaines usines, comme celle de Royal Wreath, fermeront la semaine prochaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi