•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La matinale

Avec Martine Blanchard

En semaine de 6 h à 10 h au N.-B.,
9 h à 10 h en Atlantique (9 h 30 à 10 h 30 à T.-N.-L.)

Daniel Allain veut d'abord travailler pour Moncton-Est

Rattrapage du mercredi 16 septembre 2020
Daniel Allain, le 19 août 2020.

Daniel Allain est le député progressiste-conservateur dans la circonscription de Moncton-Est.

Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Hughes

Daniel Allain est le nouveau député de Moncton-Est. Il a délogé la libérale Monique LeBlanc qui sollicitait un troisième mandat en obtenant plus de 1000 voix de plus qu'elle et plus de 45 % du vote.

Daniel Allain retient aussi l'attention parce qu'il est le seul francophone élu chez les progressistes-conservateurs de Blaine Higgs, qui ont remporté une majorité avec 27 sièges.

M. Allain pourrait avoir un rôle important à jouer pour les francophones du Nouveau-Brunswick, mais pour l’instant, il martèle qu’il a été élu pour représenter la population de Moncton-Est.

Ma priorité tout de suite, c’est Moncton-Est. Les gens de Moncton-Est m’ont élu. Je prends ce rôle de député très au sérieux pour représenter les gens. Ce qui vient dans les prochaines semaines à venir, c’est le premier ministre qui va élaborer ça. C’est hors de contrôle. Une chose que je peux dire, c’est que comme fier Acadien et ancien de l’Université de Moncton, je peux vous garantir que je vais travailler pour les gens de Moncton-Est et travailler avec les gens qui veulent travailler avec moi, a indiqué le député en entrevue avec Martine Blanchard.

Notre dossier sur les élections provinciales 2020 au Nouveau-Brunswick

M. Allain s'attend donc à ce que son rôle au sein du gouvernement progressiste-conservateur soit déterminé par le premier ministre Blaine Higgs. Il rappelle cependant qu’il était aux côtés de Bernard Lord, ancien premier ministre du Nouveau-Brunswick, lorsqu’est venu le temps de moderniser la Loi sur les langues officielles.

Le député souligne également qu’il a eu plusieurs discussions au cours des dernières semaines avec des organismes acadiens comme l’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick et l’Association acadienne des artistes professionnels.

Il y a beaucoup d’associations francophones avec lesquelles j’ai eu des discussions au cours des dernières semaines et je suis convaincu qu’il va y avoir une place pour tout le monde pour une bonne discussion, a indiqué M. Allain.

Pour l’instant, le nouvel élu compte s’attaquer aux priorités de sa circonscription. Il souligne entre autres l’élargissement de la promenade Elmwood, la situation de l’itinérance ainsi que l’accès aux logements abordables.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi