•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La matinale

Avec Martine Blanchard

En semaine de 6 h à 10 h au N.-B.,
9 h à 10 h en Atlantique (9 h 30 à 10 h 30 à T.-N.-L.)

Octroi de dix permis autochtones : quel effet sur la ressource?

Rattrapage du mardi 11 août 2020
Des gens circulent sur un quai où sont empilés des dizaines de casiers à homard.

Les préparatifs au début de la saison de la pêche au homard dans la zone 25, à Cap-Pelé au Nouveau-Brunswick le 9 août 2020.

Photo : Radio-Canada / Guy Leblanc

Dix permis de pêche au homard dans la zone 25 seront attribués aux communautés autochtones locales dans le cadre d'un processus de réconciliation du gouvernement fédéral. L'Union des pêcheurs des Martimes y voit un retour en arrière dans le contrôle de la ressource alors que d'autres y voient un bon moment pour octroyer ces permis alors que les débarquements sont en augmentation.

Depuis plus de 15 ans, on a fait beaucoup d’efforts pour ramener la ressource à une pêche qui est viable. Pour nous, ajouter de l’effort de pêche aujourd’hui, c’est retourner en arrière, un peu, a indiqué samedi Martin Mallet, directeur général de l’Union des pêcheurs des Maritimes.

Selon le consultant en pêche commerciale, Jean Saint-Cyr, il faut remettre les chiffres en perspective. Sur la côte est du Nouveau-Brunswick, il y a 1138 permis attribués pour la pêche au homard. Dans la zone 25, il 383 bateaux actifs au Nouveau-Brunswick.

Alors, si on en ajoute 10, ça fait environ 2,5 %. On ne parle pas d’une catastrophe, a indiqué M. Saint-Cyr.

C’est que si ces permis ont été réactivés, c’est que comme on l’a constaté au cours des dernières années, il y a eu une augmentation quand même substantielle des débarquements parce que l’état de la ressource est bon, a-t-il ajouté.

Pourtant, l’union des pêcheurs avait même demandé au gouvernement fédéral d’interdire toute pêche au homard en plein cœur de l’été, du 7 juillet au 7 août, encore une fois pour des raisons de conservation.

La saison de pêche dans la zone 25 a commencé cette semaine et doit s’étendre jusqu'au 10 octobre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi