•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire d'Atholville lance un appel au calme

La matinale

Avec Martine Blanchard

En semaine de 6 h à 10 h au N.-B.,
9 h à 10 h en Atlantique (9 h 30 à 10 h 30 à T.-N.-L.)

Le maire d'Atholville lance un appel au calme

Rattrapage du jeudi 28 mai 2020
Le maire d'Atholville, Michel Soucy, le 27 mai 2020.

Le maire d'Atholville, Michel Soucy, le 27 mai 2020.

Photo : Radio-Canada

Le retour à la phase orange dans la zone 5, la région du Restigouche, a eu l'effet d'une bombe mercredi après-midi. La médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, la Dre Jennifer Russell, a alors identifié un troisième cas de la COVID-19 comme étant un professionnel de la santé. Rapidement, les médias sociaux se sont enflammés. Les internautes ont montré du doigt une personne.

Le maire d’Atholville, Michel Soucy, reconnaît que la personne qui a omis de s’isoler pendant 14 jours après avoir traversé la frontière du Nouveau-Brunswick en revenant du Québec a commis une « grave erreur de jugement ».

Il faut cependant, selon lui, se rappeler ce que cette personne a fait pour la région. Il lance ainsi un appel au calme.

Malheureusement, pour une erreur aussi grave qu’il a fait, on est en train de le descendre et on l’affiche publiquement. Je n’excuse pas son geste, mais je pense que les gens doivent réaliser qu’on fait face à une situation pour laquelle nous devons, en tant que citoyennes et citoyens, prendre des actions pour se protéger et pour suivre les consignes, a indiqué le maire en entrevue à La matinale.

Le professionnel de la santé qui a obtenu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19 est un membre du personnel qui a travaillé à l’Hôpital Régional de Campbellton. Le Réseau de santé Vitalité a donc fermé temporairement ses urgences dans cette région pour éviter la propagation du virus.

Le gouvernement provincial doit tenir une conférence de presse jeudi à 14 h 30.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi