•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La matinale

Avec Martine Blanchard

En semaine de 6 h à 10 h au N.-B.,
9 h à 10 h en Atlantique (9 h 30 à 10 h 30 à T.-N.-L.)

Le plan de pandémie est activé à Moncton

Rattrapage du vendredi 20 mars 2020
Un homme en uniforme de pompier souriant.

Conrad Landry, chef pompier de Moncton

Photo : Radio-Canada / Patrick Lacelle

Le Colisée de Moncton pourrait devenir un hôpital temporaire, si jamais la pandémie de la COVID-19 prenait une ampleur qui nécessiterait une telle mesure.

On a un plan de pandémie, donc on a activé ce plan, a indiqué le chef pompier et coordonnateur des mesures d’urgence pour la Ville de Moncton, Conrad Landry.

Ce plan prévoit plusieurs mesures, comme la réduction des services non essentiels de la municipalité, la mise en place des directives de la Santé publique et l’offre d’un appui aux services de santé.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Le plan de l’organisation des mesures d’urgence de la Ville de Moncton prévoit la transformation du Colisée, un aréna de 7200 places, en centre hospitalier temporaire.

Si jamais les centres hospitaliers sont surchargés et que c’est vraiment le bordel, nous on a des plans d’ouvrir, potentiellement, le Colisée de Moncton pour faire un centre d’évaluation temporaire ou même un centre hospitalier temporaire. Il faut penser au pire du pire, a précisé M. Landry.

Par ailleurs, le chef pompier et sa famille se trouvaient à bord du vol WestJet 3440. C’est dans cet avion qui a atterri à Moncton qu’une femme de l’Île-du-Prince-Édouard a plus tard été déclarée positive à la COVID-19.

On était sur ce vol-là. Donc, quand on en entendu la nouvelle, on s’est rendu immédiatement à la maison pour se mettre en isolement. On parle des rangées 6 à 12. On n’était pas dans ces rangées, mais on a jugé bon de se mettre en isolement, a souligné M. Landry.

Huit membres de la famille de M. Landry étaient sur ce vol. Aucun d’entre eux n’a montré des signes ou des symptômes de la COVID-19, selon lui.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi