•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Langues officielles : encore beaucoup de travail, selon Glen Savoie

La matinale

Avec Martine Blanchard

En semaine de 6 h à 10 h au N.-B.,
9 h à 10 h en Atlantique (9 h 30 à 10 h 30 à T.-N.-L.)

Langues officielles : encore beaucoup de travail, selon Glen Savoie

Rattrapage du lundi 24 février 2020
Le député de Saint-Jean-Est, Glen Savoie, après son assermentation à titre de ministre de la Francophonie dans la résidence du gouverneur. Il pose devant les drapeaux du Canada et du Nouveau-Brunswick.

Le député de Saint-Jean-Est, Glen Savoie, a été assermenté à titre de ministre responsable de la Francophonie du Nouveau-Brunswick le lundi 24 février à la résidence du gouverneur à Fredericton.

Photo : Radio-Canada / Edwin Hunter

Le député de Saint-Jean-Est, Glen Savoie, est le nouveau ministre de la Francophonie du Nouveau-Brunswick après que Robert Gauvin a claqué la porte du caucus progressiste-conservateur le 14 février.

Même s’il dit ne pas être « parfaitement bilingue », M. Savoie reconnaît avoir un héritage francophone. Son père a des racines francophones et autochtones alors que sa mère a un héritage plutôt anglophone.

Je pense que je suis comme plusieurs, ou la plupart, des Néo-Brunswickois qui ont un héritage vraiment mixte, a-t-il confié en entrevue à La matinale, lundi matin.

Celui qui est aussi leader parlementaire du gouvernement de Blaine Higgs croit qu’il reste encore beaucoup à faire afin d’améliorer les relations entre les deux communautés linguistiques du Nouveau-Brunswick. Il admet par ailleurs que ça n’a pas toujours été facile pour les francophones de la province.

On a beaucoup de travaux à faire avec l’harmonie linguistique. Mon histoire avec ma famille, personnellement, c’était un peu dur pour mon père dans ses jours, quand il était jeune. Je comprends qu’on a fait du progrès, mais on a plus de progrès à faire, a-t-il souligné.

Entrevue avec Glen Savoie

Le nouveau ministre affirme déjà avoir établi des contacts avec la SANB, entre autres, et espère pouvoir rencontrer des représentants des communautés acadiennes et francophones cette semaine ou au cours des prochains jours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi