•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il faut prendre ses précautions avec la conservation des aliments

La matinale

Avec Martine Blanchard

En semaine de 6 h à 10 h au N.-B.,
9 h à 10 h en Atlantique (9 h 30 à 10 h 30 à T.-N.-L.)

Il faut prendre ses précautions avec la conservation des aliments

Rattrapage du mardi 19 novembre 2019
Les pots Masson sont alignés sur le comptoir

La sauce à spaghetti dans des pots Mason

Photo : Radio-Canada / Colombe Fortin

La semaine dernière, un commerce de Montréal a dû retirer des fruits de mer conservés dans des pots Mason de ses tablettes. Ces produits provenaient de la Péninsule acadienne. On craignait qu'ils aient été mal scellés sous vide et qu'ils soient contaminés par une bactérie qui donne le botulisme.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments a publié un avis de rappel de pots distribué par Denis Losier de Tracadie. Aucune maladie n'a été signalée à la suite de l'incident à Montréal.

La mise en conserve est très populaire, mais cet incident rappelle que cette pratique n’est pas sans risque. Jeanne d'Arc Lavoie est présidente du Regroupement des jardiniers écologiques de la Péninsule acadienne. Elle donne régulièrement des ateliers sur la conservation des aliments.

L’incident de la semaine dernière ne l’a pas du tout surprise.

Ça ne m’a pas surpris, mais pas du tout. Je suis surprise que ça n’arrive pas plus souvent que ça.

Jeanne D'Arc Lavoie

L’Acadienne rappelle que la question de la propreté et la salubrité est très importante, et ce, surtout lorsqu’on veut conserver de la viande, des fruits de mer et des mollusques.

Mme Lavoie croit qu’il important de s’assurer que ceux et celles qui vendent des conserves ont suivi leur formation de salubrité alimentaire parce que beaucoup de gens font encore ça dans leur cabanon ou leur garage.

N’importe qui peut faire ça dans sa cuisine, mais comment elle est la cuisine?, a-t-elle ajouté.

Pour les fruits de mer, Mme Lavoie souligne par ailleurs que la congélation est une meilleure méthode.

Avec la congélation, le fruit de mer va garder son goût, mais ils ne peuvent pas le vendre, a conclu la présidente du Regroupement des jardiniers écologiques de la Péninsule acadienne.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi