•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Belledune : difficile de faire un « coup de circuit en développement économique »

La matinale

Avec Martine Blanchard

En semaine de 6 h à 10 h au N.-B.,
9 h à 10 h en Atlantique (9 h 30 à 10 h 30 à T.-N.-L.)

Belledune : difficile de faire un « coup de circuit en développement économique »

Rattrapage du vendredi 15 novembre 2019
Pierre-Marcel Desjardins.

Pierre-Marcel Desjardins, économiste, Université de Moncton.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Steinbach

Les fermetures s'additionnant, les communautés du nord du Nouveau-Brunswick ont perdu plusieurs centaines d'emplois au fil des ans. La fermeture de la fonderie de Belledune n'est que le dernier d'une série de coups durs que la population du Nord a essuyés. L'économiste Pierre-Marcel Desjardins croit que la région doit diversifier son économie.

La papetière Smurfit-Stone de Bathurst a cessé ses activités en 2005 à Bathurst. Environ 270 travailleurs ont abouti au chômage. La fermeture de la papetière d'AbitibiBowater à Dalhousie en 2008 a entraîné la perte de 400 emplois. Quatre ans plus tard, en 2012, c’était la centrale d’Énergie NB à Dalhousie qui fermait ses portes. Ce sont 85 emplois qui disparaissaient. Plus récemment, en 2013, la mine Brunswick a aussi fermé. Quelque 700 personnes y travaillaient à la fin, mais elle avait déjà employé 2000 personnes, au plus fort de ses activités.

L'économiste Pierre-Marcel Desjardins, directeur de l'École des hautes études publiques de l'Université de Moncton, estime que l'annonce de la fermeture de la fonderie de Belledune n'est pas très surprenante, dans ce contexte.

Ce n’est pas la disparition de l’exploitation des ressources naturelles, mais c’est une modification de comment on le fait et souvent avec une hausse de productivité qui fait en sorte qu’il y a beaucoup moins de gens qui travaillent à ça. En parallèle on a le développement de l’économie des services. Des services qui peuvent parfois être extrêmement très bien payés. Des services qu’on va exporter avec un haut niveau de connaissance, explique-t-il.

Cette économie des services s'enracine bien souvent dans les centres urbains au détriment des communautés rurales, mais ça ne veut dire que les régions rurales ne peuvent pas avoir du succès, souligne l’économiste.

Pour y arriver, selon lui, les plus petites communautés doivent diversifier leur économie et éviter de miser sur une seule entreprise ou un seul secteur d’activité puisque cette tendance les rend vulnérables.

Les coups de circuit, malheureusement, ça arrive plus souvent au baseball que dans le développement économique

Pierre-Marcel Desjardins, économiste

Le maire de Petit-Rocher, Luc Desjardins, abonde dans le même sens.

Ça fait déjà 15 ans qu’on vit cette réalité-là, pas juste dans la région Chaleur, mais dans toutes les régions rurales dans le Nord. On vit une problématique où est-ce que l’industrie est en train de changer. Ce changement-là ne s’opère pas dans nos régions. Nous sommes demeurés dans l’industrie lourde. Il faut une véritable politique de développement des régions. Lorsqu’on parle de créer des hubs au Nouveau-Brunswick, c’est bien beau, mais il y a quand même des gens qui vivent en région et qui vont continuer à y vivre, a expliqué M. Desjardins en table ronde au Téléjournal Acadie.

Luc Desjardins, maire de Petit-Rocher.

Il faut une politique de développement des régions au Nouveau-Brunswick selon Luc Desjardins, maire de Petit-Rocher.

Photo : Radio-Canada

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi