Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Martine Blanchard
Audio fil du vendredi 20 septembre 2019

Bas-Caraquet : l’achat du quai par les Autochtones peut être avantageux, selon le maire

Publié le

Le quai de Bas-Caraquet désert à l'automne
La Première Nation d'Esgenoôpetitj veut acheter le quai de Bas-Caraquet pour y débarquer du crabe, le village espère pour sa part le statu quo pour son accès à l'infrastructure (image d'archives).   Photo : Radio-Canada

Le Village de Bas-Caraquet et la Première Nation d'Esgenoôpetitj tentent de conclure une entente sur l'utilisation du quai que les Autochtones veulent acheter.

Le gouvernement fédéral, propriétaire du quai, veut s’en départir, explique le maire de Bas-Caraquet, Roger R. Chiasson. Ottawa a d’abord proposé au provincial d’acheter le quai, mais ce dernier a refusé. Le fédéral l’a ensuite proposé à la Première Nation d’Esgenoôpetitj, qui a déposé une offre d’achat.

L’objectif de la Première Nation d’Esgenoôpetitj est de pouvoir débarquer du crabe à Bas-Caraquet, parce qu’elle exploite une usine de transformation à proximité du quai, indique le maire. Le Village, pour sa part, espère conserver un accès au quai.

Les deux parties ont déjà eu quelques réunions et les négociations progressent de façon satisfaisante, selon le maire.

Ils sont très ouverts. On a un genre de partenariat que même s’ils en prennent possession, nous pourrions continuer à l’utiliser comme nous le faisions avant. Ce qu’on fait tout de suite, on élabore un genre de rapport de l’utilisation qu’on compte faire. Puis eux, ils vont essayer d’avoir une entente écrite, affirme Roger R. Chiasson.

Les discussions sont très bonnes. On a une très bonne collaboration. Ils comprennent nos préoccupations. Ils comprennent tout.

Roger R. Chiasson, maire de Bas-Caraquet

Les deux communautés peuvent bénéficier de l’achat du quai par les Autochtones, estime M. Chiasson.

Nous, on n’avait plus d’argent pour le réparer. Mais si la réserve en prend possession, qu’on a les mêmes accès ou droits qu’avant et qu’eux peuvent obtenir les fonds pour le réparer, c’est le meilleur des deux mondes. Donc, on continue à négocier avec la réserve.

La prochaine réunion devrait avoir lieu d’ici quelques semaines.

Avec les renseignements de l’émission radiophonique La matinale, d’ICI Acadie

Chargement en cours