•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un patineur artistique attire les regards sur une patinoire de Moncton

La matinale

Avec Martine Blanchard

En semaine de 6 h à 10 h au N.-B.,
9 h à 10 h en Atlantique (9 h 30 à 10 h 30 à T.-N.-L.)

Un patineur artistique attire les regards sur une patinoire de Moncton

Rattrapage du mercredi 20 janvier 2021
Nick Bradley Kelly portant un costume de prince et embrassant la main d'une princesse.

Nick Bradley Kelly a voyagé dans 64 pays avec Disney On Ice.

Photo : Gracieuseté/Nick Bradley Kelly

Nick Bradley Kelly a tout un bagage. Le patineur artistique a parcouru le monde avec la troupe Disney On Ice. Originaire de Petitcodiac, au sud-est du Nouveau-Brunswick, il habite aujourd'hui à Moncton et en profite pour ajouter un peu de magie au centre-ville.

Sans emploi en raison de la pandémie, l’athlète essaie de reprendre la compétition. Il profite de la situation pour s’entraîner sur la glace devant le Centre Avenir de Moncton, sous le regard des autres patineurs.

Les gens me regardent et les plus petits essaient de m’imiter. C’est vraiment drôle et mignon. J’aime beaucoup ça, a confié l’homme de 31 ans à La matinale.

M. Kelly a filmé quelques-unes de ses performances et CBC en a fait un montage avant que la région ne soit rétrogradée en phase rouge. Les patinoires de la municipalité sont fermées durant cette phase. La vidéo a été visionnée à près de 40 000 reprises mercredi matin.

En temps de pandémie, le patineur croit que les gens cherchent une façon de se divertir et d’oublier pour un instant la COVID-19.

Quand le Japon a eu le tsunami, Disney On Ice y est allé. Il y a une grande audience. Les gens au Japon avaient besoin de rire et d’avoir du plaisir. Ça, moi ça me fait sentir super bien, a indiqué celui qui a voyagé dans 64 pays avec Disney.

Il ne travaille plus avec Disney depuis 2017. En raison de la pandémie, il a perdu plusieurs occasions d'agir à titre d'entraîneur.

Il se dit donc bien heureux de pouvoir faire sourire le monde derrière leur masque, ici, au Nouveau-Brunswick.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi