•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pandémie change le milieu de travail de fond en comble

La matinale

Avec Martine Blanchard

En semaine de 6 h à 10 h au N.-B.,
9 h à 10 h en Atlantique (9 h 30 à 10 h 30 à T.-N.-L.)

La pandémie change le milieu de travail de fond en comble

Rattrapage du lundi 13 juillet 2020
L’expert-conseil en ressources humaines Marc-André Alary

L’expert-conseil en ressources humaines Marc-André Alary

Photo : Gracieuseté

Un expert-conseil en ressources humaines est déçu du peu d'employeurs qui profitent de la pandémie pour revoir de fond en comble leurs milieux de travail.

Marc-André Alary en a fait sa spécialité depuis 19 ans. Il rend les milieux de travail plus efficaces et plus agréables en tant qu’expert-conseil chez Direcsys, à Dieppe.

L’entrepreneur croit que de 30 à 40 % de ses clients veulent revoir leurs procédés et espaces de travail, pourtant la pandémie offre une occasion sans pareil pour entamer ce processus. Il aurait aimé voir un taux de 60 %.

Selon lui, l'aide gouvernementale pour traverser la pandémie est peut-être un obstacle aux changements qui selon lui s'imposent.

L'aide gouvernementale est grandement appréciée. Puis elle était nécessaire. Puis c'est tout le temps qu'est-ce que tu fais avec cette aide-là [...] Moi je décide d'investir pour de me repositionner pour sortir plus grand. Puis d'autres personnes vont tout simplement prendre la décision probablement de jouer plus prudemment et de garder cette aide gouvernementale là à d'autres fins, a indiqué M. Alary.

La pandémie a apporté plusieurs changements, dont le télétravail. M. Alary pense d’ailleurs que certains de ces changements sont là pour rester. Il faudra tout de même aller plus loin et faire plus.

Mais selon lui il faudra un changement en profondeur chez les employeurs qui devront s'occuper davantage du bien-être de leurs employés, dit-il.

En d’autres mots, l’entrepreneur croit qu’en affaires ce n'est jamais bon d'être en mode rattrapage, il faut être au-dessus de la vague et non en dessous.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi