•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La matinale

Avec Martine Blanchard

En semaine de 6 h à 10 h au N.-B.,
9 h à 10 h en Atlantique (9 h 30 à 10 h 30 à T.-N.-L.)

Formation des infirmières : la possibilité d'une incursion du privé inquiète

Rattrapage du vendredi 24 janvier 2020
Une infirmière met la main sur le front d’une patiente couchée sur une civière.

La possibilité que le secteur privé offre une formation en science infirmière inquiète les universités du Nouveau-Brunswick.

Photo : getty images/istockphoto/dimarik

Le privée veut fait une incursion dans la formation des futures infirmières au Nouveau-Brunswick.

Pour la professeure à l’École de science infirmière de l’Université de Moncton, Suzanne Dupuis Blanchard, la possibilité que le secteur privé puisse former des futures infirmières est préoccupante.

C’est très très inquiétant. C’est vraiment quelque chose que je ne pensais pas que l'onconsidérait justement, et ce, surtout dans une époque où on parle surtout de la profession infirmière de façon très scientifique, a indiqué Mme Blanchard.

La décision d'approuver ou non un programme d'étude en sciences infirmières revient à l'association qui représente cette profession au Nouveau-Brunswick.

L'Association des infirmières du Nouveau-Brunswick cherche d'ailleurs à embaucher un consultant, pour étudier la demande de l'établissement privé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi