•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections 2019 : la santé comme enjeu électoral

La matinale

Avec Martine Blanchard

En semaine de 6 h à 10 h au N.-B.,
9 h à 10 h en Atlantique (9 h 30 à 10 h 30 à T.-N.-L.)

Élections 2019 : la santé comme enjeu électoral

Audio fil du lundi 7 octobre 2019
Des gens qui attendent assis dans une salle.

La salle d'attente de la médecin de famille Edmonde Gionet.

Photo : Radio-Canada / Michel Nogue

Les électeurs de plusieurs régions acadiennes s'inquiètent de l'état du système de santé. C'est encore plus vrai à Bathurst, où la médecin généraliste Edmonde Gionet est sur le point de prendre sa retraite.

Dans le cadre de la campagne électorale fédérale, Michel Nogue est parti à la rencontre des électeurs avant le scrutin du 21 octobre.

Il a rencontré des patients dans la salle d'attente de la clinique où travaille encore la Dre Gionet.

Colette Godin est l’une des patientes de la médecin de famille. Comme plusieurs autres, elle devra bientôt se trouver un autre omnipraticien.

Ça ne sera pas évident pour moi de trouver un autre docteur parce qu’il n’y en a pas. Je ne sais pas ce que je vais faire. Je serai obligé de courir aux cliniques et à l’hôpital, a confié Mme Godin.

Les patients rencontrés à Bathurst demandent aux gouvernements et au réseau de santé d’en faire plus pour le recrutement et d’améliorer le financement entre autres.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi