•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Étoiles de la communauté franco-albertaine  :  Alexandra Nowak

La croisée

Avec Sandra Gagnon

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Étoiles de la communauté franco-albertaine  :  Alexandra Nowak

Rattrapage du jeudi 3 décembre 2020
Alexandra Nowak à l'extérieur.

Alexandra Nowak, directrice adjointe du Centre d'appui familial de Calgary.

Photo : Alexandra Nowak

Alexandra Nowak, directrice adjointe du Centre d'appui familial de Calgary, est notre étoile du 3 décembre.

Mouna Gasmi, directrice générale du Centre d'appui familial, affirme qu'elle est une femme admirable et une employée modèle.

On a choisi de lui rendre hommage non seulement pour l'excellent travail qu'elle a accompli auprès de la communauté francophone du sud de l'Alberta, mais également pour les liens qu'elle a su tisser avec ses collègues.

Mouna Gasmi, directrice générale du Centre d'appui familial de Calgary

Alexandra Nowak se charge de tout, des finances de l'organisme jusqu'aux activités de bricolage, avec entrain et en faisant participer toute sa famille. Elle est une force discrète et a même tendance à minimiser ses accomplissements, affirme Mouna Gasmi.

Elle incarne l'excellence et le leadership et c'est vraiment un modèle positif pour les autres.

Mouna Gasmi, directrice générale du Centre d'appui familial de Calgary

Alexandra Nowak raconte être arrivée de France en Alberta en 2007. Elle avait alors à coeur de travailler en français.

Maintenant ça fait plus de 10 ans que je suis ici et je me trouve très chanceuse de pouvoir parler français tous les jours. Je me trouve chanceuse aussi de pouvoir élever mes deux filles en français dans une école francophone. Pour moi c'est très important qu'elles puissent garder cet héritage.

Alexandra Nowak, directrice adjointe du Centre d'appui familial de Calgary

Elle affirme vouloir donner l'exemple en prenant plaisir à s'engager dans des activités bénévoles avec sa famille.

L'année 2020 a été difficile et beaucoup de travail a dû être accompli pour mettre sur pied des programmes en ligne et adapter les activités en mode virtuel. Le centre d'appui familial de Calgary espère pouvoir reprendre des activités en personne cet hiver si la situation sanitaire s'améliore.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi