•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La croisée

Avec Sandra Gagnon

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Les Canadiens sont-ils prêts pour une monnaie uniquement numérique?

Rattrapage du lundi 26 octobre 2020
Des billets de banque pêle-mêle.

Les billets de banque canadiens pourraient-ils un jour se retrouver seulement dans les musées?

Photo : iStock

Certains pays songent à éliminer leurs billets de banque et leurs pièces de monnaie au cours des prochaines années. Le Canada aurait avantage à ne pas trop tarder pour leur emboîter le pas, croit David Dupuis, chargé de cours à l'École de gestion et coordonnateur du baccalauréat en économie de l'Université de Sherbrooke.

La Suède a lancé un projet pilote qui pourrait en faire le premier pays à délaisser l'argent comptant d'ici quelques années.

Au Canada, les recherches sur le sujet sont également nombreuses, mais il n'y a pas d'objectif précis.

David Dupuis croit qu'il n'y a pas d'urgence d'effectuer cette transition, mais qu'il ne faut pas non plus que les banques centrales se laissent trop devancer par des initiatives privées comme celles de la création la cryptomonnaie Libra lancée par Facebook.

Les premiers joueurs dans le domaine des monnaies virtuelles risquent d'avoir des avantages stratégiques importants, croit David Dupuis.

Pour les citoyens, il serait préférable que la cryptomonnaie soit émise et contrôlée par une banque centrale plutôt que par des particuliers, estime-t-il.

Les banques centrales ne sont pas motivées par les gains financiers, mais cherchent plutôt à assurer la stabilité du système financier de leur pays en pouvant compter sur des lois et l'action des gouvernements.

Avant de se lancer dans une monnaie entièrement virtuelle, il faut entre autres s'assurer de la confiance que les utilisateurs ont envers cette forme de paiement, explique David Dupuis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi