•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La croisée

Avec Sandra Gagnon

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Histoire de famille  :  la famille de Cyrille Roy

Rattrapage du mercredi 30 septembre 2020
Des photos d'époque de la famille

La famille de Cyrille Roy est venue s'établir en Alberta au début du 20e siècle.

Photo : Famille Roy

De nombreuses familles franco-albertaines, arrivées il y a un siècle ou plus récemment, ont marqué leur communauté. Henriette Laverdière raconte l'établissement en Alberta de sa famille au début du 20e siècle dans la région de Falher.

Le père d'Henriette, Cyrille Roy, et son oncle ont été les premiers à quitter leur village de Saint-Anselme au Québec pour venir s'établir dans l'Ouest en 1912.

Comme les familles y étaient nombreuses et les terres encore disponibles étaient limitées, les jeunes hommes avaient de la difficulté à trouver des terres pour y construire leur propre ferme.

Le voyage était très éprouvant à l'époque, raconte-t-elle.

C'est dans un wagon de transport de marchandises que Cyrille Roy, âgé de 17 ans, a quitté le Québec.

Il également dû prendre un bateau, puis marcher pour se rendre à la terre qu'il avait pu obtenir pour s'établir dans la région de Falher.

Ça me dépasse. Embarquer sur un boxcar à 17 ans avec ce rêve-là d'aller s'établir dans l'Ouest. Puis arriver là, pas de monde du tout, seulement des arbres. Ça prend du courage!

Herniette Laverdière, fille de Cyrille Roy

Les premières années après son arrivée ont été pénibles tout étant encore à faire pour construire une communauté.

C'est au presbytère que Cyrille Roy a rencontré sa femme, Annette.

Au fil des ans, leur ferme est devenue prospère et Annette a pu aider de nombreuses femmes à donner naissance.

Ils ont eu trois enfants : René, Henriette et Guy. Leur descendance est maintenant de près de 80 personnes en Alberta, souligne Henriette.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi