•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La croisée

Avec Sandra Gagnon

En semaine de 15 h 30 à 18 h

Lewis, le chat québécois, survit six semaines dans les Rocheuses albertaines

Rattrapage du mardi 15 septembre 2020
Une jeune femme et son chat.

Khristine Lahaie et son chat Lewis

Photo : Khristine Lahaie

Un chat a vécu toute une aventure cet été en parvenant à survivre aux prédateurs et aux intempéries durant six semaines dans le parc national Banff.

Khristine Lahaie et son conjoint sont partis du Québec dans une fourgonnette avec leurs deux chats pour visiter l'Ouest canadien cet été.

Arrivés au parc national Banff, ils se sont installés pour la nuit, sans remarquer que la porte de leur fourgonnette était mal fermée.

Au matin, un de leurs chats, Lewis, manquait à l'appel.

Le couple a tenté de retrouver l'animal sans succès et a dû se résoudre à quitter le camping, puis l'Alberta sans Lewis.

Khristine Lahaie raconte qu'elle a versé beaucoup de larmes en pensant à son pauvre chat perdu dans la nature sauvage albertaine.

C'est tellement un chat de maison, si vous saviez, admet-elle. Il aime généralement rester à l'intérieur, se prélasser et avoir des caresses, ajoute-t-elle.

Lewis a finalement été trouvé, puis capturé, par des employés du parc national.

Il aurait survécu en se cachant sous l'amphithéâtre du terrain de camping.

Une femme regarde un chat dans une cage.

Petah Low, une employée du Parc national Banff, a aidé Khristine Lahaie à retrouver son chat Lewis.

Photo : Parcs Canada

Lewis était en bonne santé et avait toujours un bon poids au moment où il a été retrouvé.

Une amie de Khristine Lahaie qui habite en Alberta est allée chercher l'animal qui a ensuite pris l'avion en direction du Québec.

Ce voyage en camping aura été le dernier pour Lewis, assure Khristine Lahaie. La prochaine fois, il restera bien en sécurité à la maison avec une personne pour le surveiller.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi