•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La croisée

Avec Sandra Gagnon

En semaine de 15 h 30 à 18 h

La gestion des feux de forêt pourrait mettre à risque des communautés du Nord

Rattrapage du mercredi 2 septembre 2020
La fumée d'un important feu de forêt masquant le ciel près d'une route.

Un important feu a touché des dizaines de milliers d'hectares dans la région de High Level, au nord-ouest de l'Alberta, en 2019.

Photo : Deb Stecyk

Les techniques de suppression des feux pourraient mettre des dizaines de communautés du nord du Canada en danger, selon une étude publiée dans Nature Communications.

Le chercheur au Centre de foresterie du Nord de Ressources naturelles Canada, Marc Parisien, qui est un des auteurs de l’étude, explique que lui et son équipe ont analysé le type de forêt qui se trouve près de 160 communautés du nord du pays.

Ils ont constaté que les forêts situées près de ces communautés étaient en général plus âgées que la forêt boréale des régions situées plus loin.

Comme les forêts plus vieilles constituent un meilleur combustible pour les feux de forêt, les chercheurs croient que ces communautés seraient plus à risque d'être touchées par un grand feu de forêt.

Cette situation est le résultat des politiques de lutte aux feux de forêt qui visent à protéger d'abord et avant tous les vies humaines et les propriétés. Cette politique est nécessaire et importante souligne Marc Parisien, mais d'autres techniques pourraient être ajoutées pour réduire les risques.

Les brûlages contrôlés, les coupes forestières stratégiques et la promotion de mesures pour rendre les habitations moins vulnérables aux feux de forêt devraient aussi être utilisés pour une lutte plus efficace, affirme-t-il.

Il souligne que les différentes communautés doivent adopter l'approche la plus adaptée à sa situation particulière.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi